• sous le soleil d’automne

     

    « Un magnifique Ginko biloba »

     

    Tout au bout de l’allée de prunus qui mène au Domaine arboré où j’habite via le boulevard, une petite merveille !!

     

    « Un magnifique Ginko biloba »

    Clic possible pour agrandir

    L’arbre aux quarante écus, l’abricotier d’argent sont les autres noms donnés au Ginko biloba.

    Cet arbre, originaire de Chine, très ancien se plaît dans ma ville .

    Ce ne sont pas des fleurs mais des feuilles qui recouvrent les branches de l’Arbre …

     

    « Un magnifique Ginko biloba »

     

    Planté dans une courette du centre-ville, il illumine le boulevard.

    Ses feuilles, en forme d’éventail, ont pris une superbe couleur dorée.

    Rustique, on prête à cet arbre des vertus de longévité extraordinaire.

    Selon les pépiniéristes, il résiste à la pollution, maladies, parasites…

    On raconte qu’un Gingko biloba a survécu à la bombe atomique d’Hiroshima.

     

    « Un magnifique Ginko biloba »

     
     

    « Un magnifique Ginko biloba »

    « Un magnifique Ginko biloba »

     

     

    Merci pour vos coms si vous le voulez bien,

    Amitiés

    Christiane


    104 commentaires
  • Forts de leur expérience, ils poursuivent sur leur lancée en créant la seconde partie, sans aucune aide cette fois-ci.

    Un plan d'eau est alors creusé en 2001, les parfums de la roseraie ancienne, doux souvenirs d’enfance, mêlés aux seringats, deutzias, chèvrefeuilles...

    Lové dans ce tourbillon olfactif, vous découvrirez un jardin de curé, ses plantes médicinales et aromatiques. Une explosion de couleur vous attendra avec les dahlias en mi-saison jusqu'à l'automne, non loin de la fraîcheur du plan d'eau et ses nénuphars.

     

    « Le jardin des Rigonneries 2 »

     

    Lire la suite...


    148 commentaires
  • Situé en Vendée dans la commune de Saint Hilaire de Riez, le jardin des Rigonneries est né de deux véritables passionnés de nature Isabelle et Lucien Sochard.Elle est assistante maternelle. Il fut maraîcher puis plomblier, aujourd’hui à la retraite. C'est en 1992 sur une terre sablonneuse d'une surface de 13000m², que le jardin commence à se créer.

     

    Une première partie est réalisée à l'aide d'un architecte paysagiste, Mr Nadon. À l'aide du plan, nos deux jardiniers commence à planter les haies, les arbres, à tracer les allées... Avec l'implantation des massifs et pergolas, le jardin commence à prendre forme.

     

     

    « Le jardin des Rigonneries 1»

    Lire la suite...


    75 commentaires