• Je vous propose de découvrir l’expression « Carpe diem ». 

    Vous avez certainement entendu cette expression à maintes reprises, mais savez-vous qu’à l’origine la maxime « Carpe diem » est tirée d’un poème d’Horace dans son livre I des Odes ?

    La formule latine complète est en effet « Carme diem quam minimum credula postero », que l’on traduira par « Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain ».

    Le poète latin, philosophe et épicurien, a écrit cette expression dans le dernier vers d’un poème qu’il dédie à une jeune femme prénommée Leuconoé. Le but de ce poème est de nous faire prendre conscience de la fuite du temps. Pour cela, il tente de persuader Leuconoé désirant vivre longtemps, que le plus important est le moment présent et que de ce fait, elle doit pleinement en profiter et ne rien remettre au lendemain.

    À travers ce poème, Horace évoque la sagesse, nous parle d’un futur incertain, et conclut sur le fait de vivre le moment présent car il constitue la seule liberté laissée à l’homme face à la fuite du temps. Cette dernière ne pouvant pas être stoppée, il n’y a plus qu’à profiter de l’instant présent et jouir de ce qui nous est donné.

    L’expression Carpe diem est très vite devenue l’égérie de toute une tradition littéraire. Cependant, son sens a souvent été déformé. On peut notamment le souligner chez Ronsard, dans son Ode à Cassandre, mais également dans ses Sonnets pour Hélène, où la maxime « Carpe diem » devient  alors une invitation à aimer et à profiter de sa jeunesse. Le sens diffère ainsi de celui d’Horace.

    Aujourd’hui, on assimile « Carpe diem » à une incitation à jouir du moment présent sans contrainte ni retenue.

    On traduira ainsi l’expression par « profite de la vie » ou « profite du moment présent ».

    Lire la suite...


    26 commentaires
  • Pour le week-end prolongé du 11 au 14 juillet, 32 jardins membres de l’Association régionale des parcs, jardins et paysages des Pays de la Loire (APJPL) offrent l’entrée aux personnels soignants pour les remercier et saluer « leur mobilisation face à l’épidémie de Covid-19 ».

    Clic possible pour agrandir !!!!!

     

    En Vendée, sept jardins participent à l’opération.

    « Balade de 7 jardins vendéens »

    À Chantonnay, le domaine compte de nombreux arbres remarquables. Situé en hauteur, il offre une variété de paysages et s’intègre parfaitement dans la nature environnante.

    « Balade de 7 jardins vendéens »

    Résidence d’été des évêques de la Rochelle, ce parc de 30 hectares compte quatre terrasses en surplomb de la Longèves canalisée.

    « Balade de 7 jardins vendéens »

    Autour d’une demeure historique du 15ème  siècle à Landevieille, ces jardins se composent de plus d’un hectare de roseraies française et anglaise. S’y trouvent également un jardin exotique et une collection d’agrumes.

    « Balade de 7 jardins vendéens »

    À Saint-Hilaire-de-Riez, deux roseraies composent ce jardin. L’une moderne, avec des géraniums odorants et des massifs par thème de couleur. L’autre plus intimiste, avec des variétés anciennes, son plan d’eau et ses dahlias.

    « Balade de 7 jardins vendéens » 

    Les jardins de Chaligny entourent un authentique logis vendéen construit en 1639 à Sainte-Pexine. Jardin d’agrément, potager, verger, pergola, orangerie et nymphée composent l’endroit avec harmonie.

    « Balade de 7 jardins vendéens »

    Parc aménagé autour d’une demeure fortifiée du 15ème à Saint-Germain-de-Prinçay, s’y succèdent douves, potager, roseraie, serre et orangerie.

    « Balade de 7 jardins vendéens »

    Parc bocager, parc médiéval, parc romantique et jardin à l’italienne, le parc offre de nombreuses balades autour de l’ancien château médiéval.

                                           

    « Balade de 7 jardins vendéens »

    Un jardin, même tout petit, c'est la porte du paradis. ...

    Il est d'étranges soirs où les fleurs ont une âme. ...

    Pour faire un jardin, il faut un morceau de terre et l'éternité. ...

    Le bout du monde et le fond du jardin contiennent la même quantité de merveilles. ...

    Le jardin est la prolongation naturelle d'une conception de la vie.

    À vous de choisir, bonne visite.

    Amitiés

    Christiane

    « Balade de 7 jardins vendéens »


    93 commentaires
  • Petits souvenirs de jeunesse, en faisant du camping sauvage lol  lol,

    Sur les dunes de mon Finistère de cœur ….

    « Le bonheur est dans la mer »

    Lire la suite...


    204 commentaires